Salle IX - Zénaide et Charlotte

Les fresques qui ornent la salle ont été récemment remises au jour et restaurées. Elles témoignent du goût néo-gothique très en vogue dans les années 1830-1840, des années qui comptèrent beaucoup dans la vie de Zénaïde et de Charlotte, les filles de Joseph Bonaparte et de Julie Clary, auxquelles cette salle est consacrée. On retrouve effectivement des motifs néo-gothiques dans les oeuvres exposées, ainsi que dans les portraits des deux sœurs, dont Charlotte elle-même fut l’auteur.

Sala IX

Charlotte se passionna pour la peinture et obtint parfois d’excellents résultats surtout dans ses aquarelles; le meilleur exemple en est le portrait qu’elle fit de sa grand-mère Letizia en 1835.
Son mari Napoléon Louis Bonaparte connut lui aussi un engouement pour la peinture et l’on retrouve ici certains de ses travaux. Louis Napoléon et Charlotte, dont l’histoire existentielle s’inscrit pleinement dans le climat d’inquiétude romantique, moururent tous deux très jeunes: l’un en 1831, des suites d’une maladie qu’il contracta au cours des révoltes des Charbonniers, et l’autre en 1839 après avoir donné la vie à un fils né d’un amour secret et malheureux.

Jacques-Louis David, Zenaide e Charlotte Bonaparte, 1821
Peinture

Jacques-Louis David (1748 - 1825)

Léopold Robert, Carlotta Bonaparte, 1831 ca.
Peinture

Léopold Robert (1794 - 1835)

1831 ca.
Carlotta Bonaparte, Autoritratto, 1834
Aquarelle

Carlotta Bonaparte

1834